Tokyo DisneySea : le plus beau parc Disney jamais créé

Posted in Japon Parcs à thèmes Parcs de loisirs Parcs Disney Tokyo Disney Resort
Tokyo DisneySea : le plus beau parc Disney jamais créé Posted on 5 janvier 2016Leave a comment

Après la découverte de Tokyo Disneyland, l’heure est venue de partir à l’assaut de Tokyo DisneySea. Ce parc, qui a ouvert ses portes en 2001, est dédié aux explorateurs et aux paysages portuaires.
Tokyo DisneySea est divisé en 7 ports, articulés autour d’une île volcanique centrale. Partons à l’assaut de ce parc, semblable à aucun autre parc Disney et qui, à l’origine, aurait du être construit à Long Beach près de Los Angeles.

DisneySea-Map

Juste avant de commencer, si un jour vous devez visiter Tokyo DisneySea, résider dans un hôtel Disney est un vrai plus. En effet, votre séjour vous ouvre le droit à entrer dans le parc 15 minutes avant les visiteurs lambda et ainsi prendre place dans la queue de l’attraction de votre choix (les attractions ouvrant en même temps que le parc) … et quand on voit la masse de gens s’apprêtant à se ruer dans les différentes allées de Tokyo DisneySea on se dit « Ouf, on a eu chaud ».

DSC01360

En effet, l’ouverture du parc peut s’apparenter à un lancement des soldes aux Galeries Lafayette. Vous voyez le tableau !

Mediterranean Harbor

Il s’agit du land d’entrée. Les visiteurs sont accueillis dans un décor représentant les marinas italiennes de la Renaissance. On retrouve aussi les influences de Venise avec des canaux sur lesquelles voguent des gondoles.

Dès votre arrivée, vous pourrez voir un immense globe terrestre (un peu comme dans les parcs Universal), symbole du monde que vous allez traverser. Durant votre journée aurez le loisir de passer par des ports reflétant la diversité des paysages que l’ont peut trouver tout autour du globe. Après tout, chez Disney : « It’s a small world » !

DSC01355

A l’image de Main Street USA, Mediterranean Harbor est le coeur commerçant de Tokyo DisneySea. Une large partie de ce land est composée de boutiques et de restaurants.

DSC01356

D’ici, vous aurez une vue imprenable sur le volcan et la marina. Un point photo incontournable, d’autant plus qu’à intervals réguliers, le volcan de Tokyo DisneySea entre en éruption. Un très beau spectacle de gerbes de feu. C’est aussi ici que se trouve l’hôtel MiraCosta, qui permet à ses occupants d’avoir une vue imprenable sur le parc H24.

DSC_0993
DSC01357

A la nuit tombée, le lac bordant ce port devient le théâtre de Fantasmic!, spectacle pyrotechnic mettant en scène Mickey apprenti sorcier.

SONY DSC

Ce show, qui existe aussi en Californie, exploite à merveille ce lac. Composé d’une scène centrale en forme de chapeau de sorcier et des chars flottant, il permet de voir les différents personnages du monde de Disney, absents du parc, dans un son et lumière époustouflant.

DSC_0054 (2)

American Waterfront

Dès notre arrivée sur le parc, c’est dans ce land que nous nous sommes rendus. American Waterfront comporte la célèbre attraction Toy Story Mania. Nous avons donc profité de l’opportunité de pouvoir entrer en avance dans le parc pour prendre position dans la file d’attente de cette attraction. Le résultat fût concluant : 5 minutes après l’ouverture, l’attraction affichait déjà 180 minutes d’attente. Un plébiscite !

DSC01372

Nous avons adoré dans cette attraction le côté interactif qu’elle propose. Installés dans des nacelles (comme dans l’attraction Buzz Lightyear Laser Blast), nous passons successivement plusieurs scènes 3D qui représentent des jeux de kermesses et de fêtes foraines : tir aux canards, lancé d’anneaux, … Un canon placé devant chaque joueur permet de participer aux différents jeux. A la fin de l’attraction, chaque joueur obtient son score. Vous aurez donc la possibilité de narguer vos amis en cas de victoire 🙂

Comme d’habitude, l’immersion de la file d’attente et de l’attraction sont irréprochables. Dans le cas de Toy Story Mania vous allez progressivement rétrécir pour, au final, arriver dans la chambre d’Andy, le lieu de prédilection des personnages de Toy Story.
DSC01361
DSC01363
DSC01364
DSC01365
DSC01368
DSC01369
DSC01370

Au final, je peux m’enorgueillir d’avoir battu à plat de couture mes adversaires (et amis) #happy
IMG_0362

Aussitôt sortis de Toy Story Mania, c’est à un autre classique des parcs Disney que nous nous sommes attaqués : The Hollywood Tower Hotel (ici appelé Tower of Terror). N’ayant pas le coeur assez accroché pour ce genre d’aventure, j’ai laissé mes amis vous ramener quelques photos de cet hôtel bien différent de celui que vous pouvez trouver aux Walt Disney Studios
SONY DSC
DSC_0820 (1)
DSC_0821 (1)

Avant de quitter American Waterfront, nous tentons notre chance à la loterie. Comme à Tokyo Disneyland, un des spectacles de Tokyo DisneySea est accessible uniquement aux détenteurs de billets. Nous avons eu la chance de faire partie des heureux gagnants. Nous retournerons dans ce land le soir à 17h pour assister au Big Bang Beat, spectacle musical sur le thème du jazz et des soirées de l’époque des Années Folles. Un spectacle 100% Disney grâce à la participation de Mickey, Minnie, Marie et bien d’autres encore !
SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC

Mais pour l’heure, regagnons Port Discovery. Ce changement de land nous donne l’occasion de flaner dans les allées du parc, subjugués par les décors et la finesse des détails.
DSC01379
DSC_0842 (1)
DSC_0841 (1)
DSC_0835 (1)

Port Discovery

Pas de chance, durant notre séjour une partie de Port Discovery était en réhabilitation. Nous n’avons pas eu la chance de faire un tour de Aquatopia, la version aquatique d’Autopia. Etant donné que ce land, très esthétique comme le reste du parc, comporte peu d’attractions notre visite de ces lieux a été assez rapide.
SONY DSC
DSC_0861 (1)
SONY DSC

Nous avons tout de même pris le temps de faire un tour de StormRider, le cinéma dynamique 4D qui vous donne l’impression d’être à bord d’un petit avion en plein orage. Sensations 100% garanties !
DSC_0860 (1)
DSC_0865 (1)

Comme vous pouvez le remarquer dans les photos ci-dessus le graphisme, les couleurs, les matériaux et les motifs utilisés dans ce land nous donne l’impression d’être dans notre Discoveryland !

Il est déjà midi. Pour le déjeunez nous avons opté pour l’une des nombreuses buffetéria. Comme pour Tokyo Disneyland, nous avons toujours 10 personnes à notre service. Chaque personne, à son tour, nous donne le plateau, les couverts, ce qu’on veut en entrée, … Le Japon déclaré pays du service par @remiprieur ! Et bien sûr, comme d’habitude c’est très bon et beau 🙂
IMG_0372
IMG_0374

Avant de quitter ce land, notons que les sigles peuvent être parfois cocasses pour certains visiteurs. En temps que visiteurs français nous avons un peu gloussé en voyant le sigle de Port Discovery (PD) affiché fièrement dans chaque recoin.
DSC_0857 (1)

Il est temps de quitter Port Discovery … en tramway.
SONY DSC
Une ligne relie en continu ce land à American Waterfront. De là, nous allons marcher jusqu’au land visible de n’importe quelle partie du parc : l’île volcanique de Mysterious Island.

Mysterious Island

Comme nous venons de le dire, il s’agit du coeur de Tokyo DisneySea. Un land que les imagineers ont conçu comme le point d’attention des visiteurs.
Nous entrons donc au sein de ce volcan actif. Un décor, mélange de roches et d’eau, se dévoile. Une eau azur qui appelle à la baignade … baignade qui évidemment n’est pas autorisée.
DSC_0976 (1)
DSC_0978 (1)
SONY DSC

Côté attractions, Mysterious Island est bien doté avec deux attractions originales :

  • Journée au centre de la Terre, ballade dans les profondeurs de notre planète. Vous ne le saviez peut-être pas mais d’étranges bêtes vivent sous nos pieds. Des créatures merveilleuses, d’autres plus hostiles qui vous pousseront remonter à la surface à toute vitesse.

SONY DSC
SONY DSC
DSC_1011 (1)

  • 20.000 lieux sous les mers. Nous sommes bien loin de l’attraction de Disneyland Paris. Ici, c’est à bord d’une réplique en miniature du Nautilus que nous montons. Comme dans un vrai sous-marin, les cast-member referment sur nous une porte blindée factis mais bien imitée. Une fois partis, l’immersion est totale : de petites bulles parcourent les différentes vitres de notre vaisseau, nous pouvons télécommander les phares du sous-marin pour éclairer les décors que nous traversons. Une belle découverte.

SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC

Lost River Delta

Retour à l’air libre ! C’est sur les rives d’un fleuve verdoyant, aux conotations sud américaines que nous sommes envoyés. En effet, deux invités de choix nous attendent !

Nous commençons par Mickey & Friends’ Greeting Trails. Cette stand de photolocation permet aux visiteurs de rencontrer au choix Mickey, Minnie ou Dingo pour prendre un cliché souvenir. Bien entendu, Mickey est le personnage plébiscité. De notre côté, nous avons choisi Dingo qui ne comptait que 20 minutes d’attente
SONY DSC
SONY DSC
Cheeeeeeese !
SONY DSC

La deuxième personne qui nous attend est un baroudeur, un aventurier. Maintenant que nous avons trouvé sa cache, il nous reste à le trouver LUI !
SONY DSC
Indiana Jones est entré dans ce temple pour trouver le célèbre crâne de crystal. Nous nous lançons à sa recherche.
SONY DSC
Les finitions de l’intérieur de ce temple sont extrêmement soignées. Un travail de grande qualité. Nous avons presque regretté d’utiliser un fast-pass pour cette attraction. Nous aurions aimé passer plus de temps au sein de la file d’attente de cette attraction pour voir les nombreux détails, les différentes fresques qui recouvrent les murs de cet endroit.
SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC
Au bout de quelques minutes de marche, nous trouvons enfin un moyen de locomotion. Notre aventure va pouvoir continuer sur les chapeaux de roue. Indiana Jones Adventure : Temple of the Crystal Skull est une ballade tumultueuse dans des décors. C’est parti !
SONY DSC
Finalement nous n’avons pas pu trouver Indiana. A défaut de tomber sur notre aventurier préféré, nous en avons pris plein les yeux et surtout nous sommes revenus avec une jolie photo souvenir !
Numériser 1

Arabian Coast

Après les rives de l’Amazonie, retour sur un continent plus proche de chez nous. On a tous en mémoire les paysages du Moyen-Orient, les bâtiments aux grands pans de murs en céramique aux motifs floraux bi-colores.
C’est ce que l’on retrouve à Arabian Coast … mais pas que. Ce qui nous frappe aussi c’est la végétation luxuriante et organisée. Les petits ilots végétaux, les fontaines forment un tous très géométrique très agréable à regarder.
SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC
Bien sûr nous ne nous sommes pas limités à traverser ce land. Compte-tenu de notre planning organisé à la minute près, nous n’avons pu monter à bord que d’une seule attraction : Sindbad’s Storybook Voyage.
SONY DSC
Cette ballade fluviale au sein de décors représentent les nombreux voyages de Sindbad sur le même principe que It’s A Small World. Comme je le disais dans mon précédent article sur Fantasyland, It’s A Small World a été une déception : les décors, les poupées, le bâtiment en lui-même, .. tout donnaient un côté vieillot à cette attraction. Avec Sindbad’s Storybook Voyage c’est tout le contraire. Cette croisière de plus de 7 minutes est un véritable enchantement ! La rénovation de 2007 doit y être pour beaucoup de choses : poupées derniers cris aux mouvements très fluides, parfaite synchronisation entre le son et les personnages, sans compter les tableaux d’une grande beauté et d’une grande poésie. Bref une attraction aussi bien pour les petits que pour les grands !

Mermaid Lagoon

Pour finir cette visite, un peu de douceur. Le Mermaid Lagoon est le seul land 100% Disney du parc. Et quoi de mieux que le chef d’oeuvre La Petite Sirène pour intégrer un parc sur le thème de la mer ?
Tokyo DisneySea nous propose de plonger sous l’océan, au sein du royaume du Roi Triton. Un royaume tout en couleur, un peu à l’image de Toy Story Playland à Disneyland Paris dans le sens où ce land est constitué d’attractions que l’on retrouve au sein des fêtes foraines … des attractions plutôt à destination du très jeune public. Mais la magie du lieu nous a poussé à monter à bord des différents rides 🙂

A l’extérieur du bâtiment

Deux attractions entourent un bâtiment, reproduction fidèle du palais du Roi Triton comme on peut le voir dans le grand classique Disney. Un palais très coloré qui confère une aura magique à ce land.

SONY DSC

Les attractions que l’on retrouve :

  • Flounder’s Flying Fish Coaster, montagnes russes junior avec des voitures en forme de Polochon.
  • Scuttle’s Scooters est un manège dirigé par la mouette déjantée du film.

A l’intérieur du bâtiment

Nous entrons dans le palais du roi Triton. Le chemin pour arriver au sein de ce royaume est sinueux et pentu comme si nous étions en train de descendre dans les profondeurs de l’océan.

SONY DSC
SONY DSC

Une fois arrivé c’est un monde coloré, sans commune mesure avec la zone extérieure du land, qui se dévoile. Nous sommes bien dans le monde sous-marin d’Ariel, Polochon et Sébastien.

SONY DSC

Avant de prendre part aux différentes attractions nous décidons de prendre notre dernier repas à Tokyo DisneySea. Le crustacé le plus célèbre de ce dessin-animé possède son propre restaurant le Sebastian’s Calypso Kitchen, fast-food qui comme d’habitude nous montre l’habileté de Tokyo Disney Resort dans le domaine de l’immersion.

SONY DSC

Vous prendriez bien un hamburger en forme de coquillage ou un pudding dans un mug Polochon !

SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC

Repus nous partons à la découverte des différentes attractions du Mermaid Lagoon. Trois manèges sont disséminés au centre de la salle.

  • The Whirlpool, une déclinaison des tasses.
  • Jumpin’ Jellyfish, un manège au creux d’une conque géante dans laquelle des méduses grimpent à votre guise en tournant.
  • Blowfish Balloon Race, un manège à bord de coquillages portés par des poissons-globes.

SONY DSC
IMG_0401

Le Mermaid Lagoon comporte aussi une boutique et une zone d’activités qui vous permettra de pénétrer la cave secrète d’Ariel et contempler la statue d’Eric ainsi que les différents objets perdus par les navires marchands. Vous voulez des tirebabas ? On en a trouvé des tas !
SONY DSC
IMG_0672

Mais l’heure tourne. Dans l’après-midi nous avions pris un fast-pass pour assister au King Triton’s Concert, spectacle mettant en scène les personnages de La Petite Sirène. Cette nouveauté 2015 nous présente une Ariel, virevoltant et chantant les chansons du films que nous connaissons tous par coeur.
SONY DSC
IMG_0403

Merci Ariel pour ce petit tour dans ton royaume. La nuit est tombée sur Tokyo DisneySea et notre journée s’achève. En guise d’au revoir, nous prenons une dernière photo du palais de lumière du roi Triton. Nous ne résistons pas à vous la montrer !
SONY DSC