Disneyland Paris is back

Disneyland Paris is back

Pendant longtemps, Disneyland Paris a Ă©tĂ© considĂ©rĂ© comme le vilain petit canard de la famille des parcs Disney. En effet, alors que chaque parc Ă  theme aux couleurs de la firme californienne connaissait des plans d’investissement de grande envegure (Star Wars Land dans les parc Disney amĂ©ricains, land Frozen Ă  Tokyo Disney Sea, Refonte majeure du chĂąteau de Hong Kong Disneyland, 
). Pendant longtemps Disneyland Paris s’est retrouvait sur le bord de la route un peu comme un pariat. Mais ça c’était avant…

DĂ©cennie 2010 : faire du neuf avec du vieux

Soyons francs, durant cette dĂ©cĂ©nie, la premiĂšre destination touristique d’Europe n’a pas brillĂ© par l’arrivĂ©e de grosses attractions. Hormis le lancement de Toy Story Playland en 2010 et ses attractions de type fĂȘte foraine et Ratatouille en 2014 
 rien. Et pour cause. Le manque de maintenance depuis des annĂ©es a conduit Disneyland Paris Ă  concentrer ses marges de manoeuvre dans la remise Ă  neuf de ses infrastructures qui en avaient bien besoin.

Cette dĂ©cĂ©nie fut donc marquĂ©e par de nombreuses rĂ©habilitations, plus ou moins reussies, d’attractions phares comme Big Thunder Moutain, Pirates des CaraĂŻbes, Space Moutains…
D’autres attractions ont profitĂ© d’une update dans le cadre de ce plan de rĂ©novation comme Star Tours (systĂšme video 3D – nouvelles destinations).

ParalĂšlement Ă  ça, le parc a dĂ©veloppĂ© son offre de spectacle de rue : La garden party de Dingo (printemps), Frozen: A Royal Welcome Disneyland Paris Anna & Elsa Parade, La Marche du Premier Ordre (saison de la Force), Star Wars : Une Galaxie Lointaine, TrĂšs Lointaine (saison de la Force), 

Mais aussi ses spectacles tout court : Disney Dreams, Disney Illuminations, Disney Stars on Parade (qui remplace une parade dont certains chars avaient plus de 10 ans), L’incroyable NoĂ«l de Dingo, Mickey et le Magicien, La ForĂȘt de l’enchantement, Chantons la Reine des neiges, la Jedi Academy.

Mais l’ajout de nouveaux spectacles, aussi qualitatif soient-ils, Ă©taient-ils suffisant Ă  faire revenir des visiteurs en mal de sensations que seuls des attractions lourdes peuvent procurer ?

DĂ©cennie 2020 : le renouveau de Disneyland Paris

Le nouveau dĂ©part du resort parisien est intervenu au tout dĂ©but de son 25Ăšme anniversaire, quandThe Walt Disney Company a repris le contrĂŽle du parc par le biais d’un rachat massif d’actions. Disneyland Paris passe donc sous le giron de la branche « parc » de la sociĂ©tĂ© amĂ©ricaine (Walt Disney Parks and Resorts). Et en ) peine plus de 6 mois les annonces s’enchaine.

Alors que nous apprenions dans le cadre de la D23 la rethĂ©matisation du Rock ‘n’ Roller Coaster avec Aerosmith en attraction Iron Man, Bob Iger a profitĂ© d’un sĂ©jour Ă  Paris pour annoncer un grand plan d’investissements de 2 milliards d’euros dans les Walt Disney Studios. A la lecture du communiquĂ© et aprĂšs que nous ayons vu les concept art, ce gros projet Ă  venir est enthousiamant !

Disneyland Paris est en train d’écrire une nouvelle page sont histoire.

 

 

* * *
Communiqué Disneyland Paris
 

Aujourd’hui, lors d’une rencontre avec le PrĂ©sident de la RĂ©publique Emmanuel Macron au Palais de l’ElysĂ©e, Robert A. Iger, PrĂ©sident Directeur GĂ©nĂ©ral de The Walt Disney Company, a annoncĂ© un plan de dĂ©veloppement sur plusieurs annĂ©es de 2 milliards d’euros pour Disneyland Paris. Ce nouveau plan d’expansion comprend une transformation du Parc Walt Disney Studios, incluant trois nouvelles zones thĂ©matiques dĂ©diĂ©es Ă  Marvel, La Reine des Neiges et Star Wars, ainsi que plusieurs nouvelles attractions et spectacles.

Ce plan d’expansion reprĂ©sente l’un des dĂ©veloppements les plus ambitieux de toute l’histoire de Disneyland Paris depuis son ouverture en 1992. Il traduit l’engagement sur le long terme de The Walt Disney Company Ă  faire de la destination la vitrine de la marque Disney en Europe.

« Nous sommes trĂšs enthousiastes quant Ă  l’avenir de Disneyland Paris et continuons Ă  investir dans sa rĂ©ussite Ă  long terme », a expliquĂ© Robert A. Iger, PDG de The Walt Disney Company. « Disneyland Paris est dĂ©jĂ  la premiĂšre destination touristique en Europe. Avec ce nouveau plan de dĂ©veloppement et de transformation, nous continuerons de mettre en avant notre savoir-faire unique du storytelling et nos personnages iconiques dans la crĂ©ation de nouvelles zones thĂ©matiques, attractions et spectacles*, venant ainsi renforcer la qualitĂ© d’expĂ©rience de nos visiteurs et crĂ©er de nouvelles opportunitĂ©s dans cette rĂ©gion dynamique. »

Les nouvelles zones thĂ©matiques intĂ©greront les histoires et les personnages les plus populaires de Disney dans cette destination unique, poursuivant la dynamique gĂ©nĂ©rĂ©e par le succĂšs du 25e Anniversaire pour continuer d’amĂ©liorer l’expĂ©rience de millions de visiteurs europĂ©ens.

Avec plus de 320 millions de visites depuis 1992 et reprĂ©sentant 6.2% des recettes touristiques en France, Disneyland Paris est un moteur du tourisme pour la rĂ©gion. La destination continue d’ĂȘtre une vĂ©ritable locomotive Ă©conomique et sociale pour le territoire avec plus de 16 000 employĂ©s et plus de 100 nationalitĂ©s reprĂ©sentĂ©es.
Cet investissement renforcera le dynamisme de la rĂ©gion et son attrait, offrant encore plus d’opportunitĂ©s pour l’industrie du tourisme en France et en Europe.

Ce développement pluriannuel sera déployé par phases à partir de 2021 et agrandira significativement le Parc Walt Disney Studios. La vision créative du projet comprend un nouveau lac qui sera le théùtre de nouveaux spectacles et reliera les trois nouvelles zones thématiques du Parc.

* 3 nouveaux lands (Frozen, Marvel, Star Wars), une nouvelle attraction au sein de Toy Story Playland « The Alien Swirling Saucer attraction ». TWDC annonce d’ores et dĂ©jĂ  la tenue d’un spectacle sur le Lake Studios et les plus observateurs on pu voir la prĂ©sence de chars de parades sur les concept art dĂ©voilĂ©s.

DXC5GZOW4AUQ_Ys


Posté le 27 février 2018
Explorer