La IAAPA Expo Europe plante sa tente à Paris

Posted in Parcs à thèmes Parcs de loisirs
La IAAPA Expo Europe plante sa tente à Paris Posted on 2 octobre 2019Leave a comment

Au mois de septembre j’étais à l’édition européenne de la IAAPA Expo. Ce salon à destination des professionnels des loisirs est intéressant à plusieurs titres :

  • il nous permet de rencontrer les différents acteurs des parcs à thèmes. Que ce soit des créateurs de décors, d’effets spéciaux, de spectacles, de dark rides ou encore de roller coasters. Ces rencontres sont souvent l’occasion de discussions à bâtons rompus,
  • il est l’occasion de tester à la fois des expériences immersives… comme des produits alimentaires,
  • il permet aussi de découvrir les tendances à venir dans le domaine du divertissement et de pouvoir les tester.

La tendance 2019 du salon : la Réalité Virtuelle

La VR est sans conteste de la tendance de ce salon. Je me suis amusé à préparer l’infographie ci-dessous qui nous montre le poids de ce loisir au sein de l’édition 2019.

La Réalité Virtuelle a représenté plus de 10% des exposants de cette édition 2019 de la IAAPA Expo Europe. L’indicateur qui nous montre que nous sommes en train de passer d’un signal faible à un divertissement en plein essor est le fait que la majorité des exposants viennent au IAAPA pour la première fois.
Les expériences présentées lors de cette édition sont multiples. On a pu retrouver à la fois des simulateurs classiques, des équipements VR filaires, comme des expériences avec des équipements permettant une plus grande autonomie de mouvements dans le jeu.

Les expériences coups de coeur

Kooring Wonderland VR par Vrani
Kooring c’est un personnage bleu kawaïï tout mignon. Cette expérience est destinée des enfants de 5 à 12 ans.
Évidemment elle pose la question de la nocivité ou pas de la Réalité Virtuelle vis-à-vis des plus jeunes enfants. Pour l’avoir testée, cette expérience est une sorte de mini Mario Party version arcade. Le joueur est amené à prendre part à 3 mini-jeux le tout dans un univers kawaïï. Cet univers parle aux jeunes adultes que nous sommes car il s’agit d’un style qui a le vent en poupe. Du coup pourquoi pas une déclinaison adulte de cet univers ?

Full body VR par Bigger Inside
Sur le plan technique, il s’agit de l’expérience la plus fluide que nous ayons testée. Même si les backpacks – sacs à dos contenant l’ordinateur faisant tourner le jeu – sont toujours présents les manettes, elles, ont disparu au profit de gants. Les joueurs peuvent donc se réapproprier le sens du toucher et faire un parallèle entre ce qu’on voit dans le casque VR et ce que l’on touche dans la vie réelle. Cette technologie est pour moi la plus prometteuse car à l’avenir elle permettra des interactions plus riches entre le réel et le virtuel. Ce n’est pas pour rien si Disney a choisi d’investir dans The Void, solution VR basé sur cette approche technologique.

Un flop : Hurricane 360 par DOF Robotics VR

L’expérience avait l’air prometteuse. Pendant les 3 jours du salon nous avons vu les visiteurs virevolter dans ce simulateur. Le test ne fut pas aussi concluant. En effet la vidéo diffusée dans le casque était relativement médiocre en comparaison avec la définition des images des expériences concurrentes. De plus il y avait un gros souci de synchronisation entre les images en les mouvements.

Interview Flash : 3 questions sur la IAAPA Expo Europe à un spécialiste de la Réalité Virtuelle

En marge du salon j’ai posé 3 questions à un spécialiste de la VR : Alexis Roposte, Content Acquisition & Production Manager d’Illucity*.

10% des stands de la IAAPA Expo sont des stands VR ? On a pu tester des expériences de qualités très différentes. Est-ce que tu penses que le nombre d’acteurs ne grossit pas plus vite que la demande ?

Nous sommes sur un marché en plein ébullition. Les acteurs historiques (The Voids, Zero Latency, Dreamscape, Hologate) arrivent en Europe. L’offre est en effet très importante. Nous ferons le point dans 1 ans pour voir qui sort du lot. La qualité quant à elle n’est malheureusement pas tout le temps au centre des préoccupations.

20% des stands VR sont des stands de sociétés françaises. La France est-elle vraiment en pointe dans ce domaine ou le fait que la IAAPA Expo Europe se déroule en France a joué ?

L’effet IAAPA à Paris a clairement joué son rôle. Nous avons cependant de très beaux studios en France, on peut citer pour exemple Backlight Studio, Innerspace ou encore Wanadev.

As-tu vu sur le IAAPA des expériences qui ont attisé ta curiosité ?

Bigger Inside une societé de montpellier à proposé une jolie solution de jeux en freeroaming. Petit coup de cœur aussi pour du contenu VR dédié aux enfants sur le stand de VRANI des producteurs Coréen. Contenus trop rare au milieu d’un offre très « zombie ».

* Illucity est un parc d’aventures VR qui a ouvert ses portes à Paris fin 2018.

Une chose de rassurante : mes coups de coeur sont en adéquation avec les coups de coeur d’un professionnel du secteur. Dans un prochain billet je vous ferai découvrir plus globalement ce salon.