Europa Park, un parc à thèmes 5 étoiles !

Europa Park, un parc à thèmes 5 étoiles !

L’été 2020 a été riche en voyages dans les parcs à thèmes. Après le Futuroscope en juin dernier. Après Bellewaerde, Walibi et Phantasialand en juillet, nous avons pris cette fois-ci la direction de Rust, en Allemagne, pour découvrir le resort d’Europa Park. Nous sommes restés 3 jours sur place. Le premier a été dédié à la découverte de Rulantica – le parc aquatique d’Europa Park. Les 2 suivants à la visite du parc à thèmes.

Je n’avais jamais visité Europa Park. Pourtant, ce parc a remporté le titre de meilleur parc de loisirs du monde 6 années de suite.
Pour moi, Europa Park est associé à de gros roller-coasters, ce qui n’est pas ma tasse de thé. Rien de mieux que de se rendre sur place pour vérifier si cette réputation est justifiée !

Prêts à partir en voyage ?

Dès que nous passons les grilles d’Europa Park, c’est le dépaysement total. Les 18 lands thématiques nous permettent de visiter 17 pays d’Europe ainsi que les pays des Minimoys ! 

Europa Park a cherché à capitaliser sur l’image des pays qui font l’objet de zones thématiques : 

  • une partie des lands qui mettent à l’honneur des pays côtiers – comme la Grèce, la Scandinavie ou encore le Portugal – accueillent les attractions aquatiques,
  • le land russe a pour thème l’espace. L’Union Soviétique a été la première nation à envoyer un homme dans l’espace,
  • pour les pays d’Europe occidentale, c’est l’angle patrimonial qui a été retenu. Traversez une place typiquement parisienne pour vous retrouver sur une reconstitution de la Place Saint-Marc en miniature. De quoi nous donner l’impression de visiter World Showcase à EPCOT.

Le résultat est à la hauteur de la réputation d’Europa Park. À chaque fois que nous entrons dans une nouvelle zone thématique, nous nous sentons complètement transportés. Les décors sont comme un écrin. Ils nous placent en immersion dans le pays visité. Aucun élément extérieur vient nous sortir de notre bulle. Les bandes-sons viennent parfaire cette immersion. L’immersion est un facteur essentiel car c’est ce qui va faire la différence en un parc d’attractions, succession de manèges posés les uns à côtés des autres, et un parc à thèmes. Quand je me rends à Disneyland Paris, mon objectif numéro 1 n’est pas de faire telle ou telle attraction. J’aime bien m’y rendre pour déambuler dans les allées, me sentir transporté dans un autre monde, loin du train-train quotidien. Europa Park a comblé mes attentes de ce côté-là.

Europa Park : un parc à coaster ?

Mais que les fans de roller-coasters se rassurent. Europa Park excelle aussi dans ce domaine ! La famille Mack, qui a créé son entreprise de conception d’attractions, excelle dans les sensations fortes. Silver Star, Blue FireEuro-Mir, Wodan… vous aurez l’embarrât du choix.
Pour ma part, ce type d’attraction n’est pas ce que je préfère, mais il est indéniable qu’Europa Park a une véritable expertise dans ce domaine. Ces attractions sont aussi impressionnantes vues de l’extérieur qu’une fois assis dans le siège. Ces manèges sont aussi plus doux que ce qu’il ne laisse transparaître. La fameuse Deutsche Qualität !

Mais Europa Park compte 59 attractions. Ces 4 grands huit, qui polarisent une grande partie de l’attention des médias, sont loin de représenter la majorité des attractions du parc. C’est pour ça qu’un visiteur de ma trempe – c’est-à-dire pas très téméraire – peut aimer se rendre à Europa Park. Voici mes coups de coeur.

Rollers coaster et simulateurs

Eurosat – CanCan Coaster : c’est mon coup de coeur dans cette catégorie. Inaugurée en 2018, CanCan Coaster est une attraction sur le thème du Moulin Rouge. Aussitôt entré dans la file d’attente, vous serez propulsés dans les coulisses du mythique cabaret parisien. L’attraction offre de bonnes sensations et son décor en lumière noire est de toute beauté. La bande-son, hommage au célèbre French cancan, vient parfaire l’expérience.

Voletarium : cette attraction nous amène au coeur de l’Adventure Club of Europe. Cette confrérie secrète a pour objectif d’étudier les évènements mystérieux qui se sont déroulés dans notre histoire passée, mais aussi de mettre à l’abri des artéfacts magiques. Voletarium va nous faire tester l’une des dernières découvertes de l’Adventure Club : une aile volante. Inventée par les frères Eulenstein, elle aurait permis un premier vol habité dès 1825, 78 ans avant les frères Wright.
Ce flying theatre est pour moi incontournable tant j’aime les attractions de ce type. Contrairement à ceux que j’ai eu la possibilité de tester (Soarin’ à Disney California Adventure ou encore l’Extraordinaire Voyage au Futuroscope), ici nous avons une succession de petites nacelles indépendantes les unes des autres. Le film nous fait survoler les plus beaux panoramas d’Europe : la Tour Eiffel, des champs de tulipes aux Pays-Bas, le Parlement Européen, … Ce mélange de prises de vues réelles et d’images de synthèse est irréprochable techniquement parlant. La synchronisation entre les images et les effets est parfaite. Pour éviter de trop voir le plafond du bâtiment de l’attraction, je vous conseille de ne pas opter pour les nacelles en hauteur.

Arthur : cette montagne russe à véhicules suspendus est très différente de l’attraction Arthur et les Minimoys du Futuroscope que je connais très bien. Europa Park a pris le parti de créer une attraction qui nous fait déambuler dans le village des Minimoys… le tout en décors réels. Notre passage à la taille d’insecte est réussi, l’impression de grandeur est au rendez-vous. Arthur présente l’originalité de présenter un parcours à la fois intérieur et extérieur. Durant les 4 minutes de l’attraction, nous alternons entre scènes calmes qui permettent de faire avancer l’histoire et sensations. Le clou du spectacle : le survol du Royaume des Minimoys à toute vitesse à 14 mètres du sol. De quoi donner des sueurs froides aux personnes sensibles au vertige comme moi !

Express des Alpes « Enzian » : il s’agit du premier grand huit d’Europa-Park. Même si ce roller-coaster n’est pas l’attraction la plus sensationnelle que vous ferez dans ce parc, elle a le mérite de présenter une très belle thématisation et un passage intérieur qui vous fera découvrir une ancienne mine. Simple mais efficace.

Dark Ride

Comme je vous le disais, je me suis rendu à Europa Park avec toute une série de clichés et d’idées reçues en tête. Comment bâtir de bons dark rides sans avoir de grosses licences ? Et bien c’est tout à faire possible. Dans cette catégorie, c’est la nouveauté 2020 qui se démarque : Pirates de Batavia. Cette croisière en Asie est une débauche de couleurs. Les décors sont impressionnants. Le projection mapping occupe une place centrale. Il rend le décor vivant. Un régal. N’hésitez pas à consulter l’article que j’avais dédié au test de cette attraction.

Autre jolie découverte : Snorri Touren. Ce parcours scénique nous présente la légende de Rulantica. Nous sommes invité à suivre la pieuvre – toute mignone – Snorri dans le grand nord. Snorri Touren est plaisant car il ne s’agit pas d’une pub déguisée pour le parc aquatique d’Europa Park. Ne passez pas à côté de cette attraction si vous souhaitez en apprendre plus sur Rulantica.

Un de mes autres coups de coeur dans cette catégorie se trouve dans le land français. Il s’agit de Madame Freudenreich curiosités.
Madame Freudenreich nous accueille dans sa boutique de curiosités et de souvenirs alsaciens. Mais nous sommes rapidement attirés par l’arrière-boutique. Dès que nous ouvrons la porte, nous découvrons un jardin luxuriant reconverti en chenil pour dinosaures. Ici, les reptiles sont chouchoutés par la vieille dame. Leur programme quotidien se résume à manger des Kougelhopfs et s’amuser. Petit coup de coeur pour la bande-son et les délicieuses odeurs.

Enfin, impossible de quitter Europa Park sans faire un tour du côté de À la découverte d’Atlantis. Dans ce parcours scénique interactif, à bord d’un sous-marin, nous devons viser des cibles lumineuses. Vu ma passion pour les attractions de ce type – comme Popcorn Revenge ou la Challenge of Tutankhamon de Walibi Belgium – c’était un passage obligé. Pendant notre périple nous sommes accompagnés d’une série d’animaux marins. Les cibles sont très réactives. Une attraction parfaite si vous venez en groupe.

Bien sur tout n’est pas parfait à Europa Park. Certaines attractions, comme Le Château Hanté, Le Manège « Flocon de Neige » ou encore Piccolo Mondo, mériteraient d’être remplacées. Regardons le bon côté des choses : elles pourront faire de la place pour des attractions de nouvelle génération !

Un parc qui nécessite de l’organisation

Europa Park est un parc tout en longueur. Sans une organisation au cordeau, vous passerez votre temps à parcourir de long en large les 95 hectares du domaine. Et oui Europa Park est grand, plus grand que son concurrent de Marne-la-Vallée.

Quand on visite un parc aussi grand, ce qui nous fait peur s’est de se retrouver avec des temps d’attente élevés. Nous nous sommes rendus à Europa Park le premier week-end de septembre. Il y avait du monde. Pourtant, hormis Euro-Mir avec un temps d’attente de 40 minutes, nous avons attendu en moyenne 20 à 25 minutes pour les attractions majeures du parc. Nous avions juste le temps de profiter de la thématisation des files d’attente. Aucune frustration à la clé sur ce plan là.

Lorsque vous organisez votre séjour, essayez de vous mettre d’accord sur le type de gastronomie que vous aimeriez manger. Chaque pays propose des points de restauration avec des plats locaux. En ce qui concerne le rapport qualité-prix il est très bon. Les plats sont copieux et très bons.

Des parcs que j’ai découvert cet été, Europa Park est la plus belle surprise. Ce que j’ai aimé : la variété des attractions, la thématisation. Je n’ai pas visité assez de parcs pour me positionner sur le critère « meilleur parc du monde », par contre il trône en très bonne place dans la liste de mes parcs préférés.  Est-ce que je compte y retourner ? Évidemment ! Dès que j’ai quitté Europa Park, je commençais à me renseigner sur les moyens d’accès en train (je m’étais rendu sur place en voiture). Si vous avez déjà visité Europa Park, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce parc en répondant au tweet ci-dessous. En tout cas, j’espère que cet article vous donnera envie de le découvrir.

Crédits photo : Benjamin Bouwyn & Rémi Prieur (sauf photo cover © Europa Park)


Posté le 21 octobre 2020
Explorer